Analyse de l’impact du nouveau mode de financement du coût-contrat sur le modèle économique des CFA

Publié le par Contrat Apprentissage

Dans le cadre de sa mission d’observation des coûts de la formation, France compétences a réalisé une enquête auprès de 600 CFA pour identifier et mieux appréhender les différents modèles économiques des CFA, au regard des effets croisés de la mise en œuvre du financement au coût-contrat et du contexte de crise sanitaire et économique.


Ainsi, 81% des CFA identifient des avantages au nouveau système de financement : meilleure prévisibilité des recettes, harmonisation des financements entre CFA et augmentation des ressources. Toutefois, 95% d’entre eux rencontrent certaines difficultés : gestion administrative complexe des contrats, temps plus long entre facturation et encaissement des contributions OPCO, difficile définition des frais annexes.


Fin 2020, 46% des CFA estiment être à l’équilibre financier, 22% en excédent budgétaire et 19% en déficit (14% ne sachant pas estimer leur situation financière).
Trois quarts des CFA prévoyaient, fin 2020, une augmentation de leur effectif d’apprentis par rapport à 2019, grâce à la mise en oeuvre de la réforme et au plan de relance.


Les résultats de cette enquête seront complétés par un volet qualitatif, mis en oeuvre début 2021, qui permettra d’identifier plus précisément les conséquences de la crise et de la réforme mais aussi les leviers actionnés par les CFA pour s’adapter.


Lien vers les résultats de l’enquête de France compétences : Téléchargement