Appel à manifestation d’intérêt « Etablissements de services » : des espaces de proximité au service des élèves, des jeunes et de ceux qui les accompagnent

Publié le par Contrat Apprentissage

Dans le cadre de l’action « Territoires d’innovation pédagogique » du programme d’investissements d’avenir, le Secrétariat général pour l’Investissement et le ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports (DGESCO) mettent en place un appel à manifestation d’intérêt « Etablissements de services (EDS) ».

 

Nous portons cet appel à manifestation d’intérêt à votre connaissance pour un relais éventuel auprès des opérateurs susceptibles de pouvoir s’y engager car intervenant sur le champ de l’insertion et de l’accès à l’emploi des jeunes.

La démarche

Le ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports dispose d’un maillage territorial de 63 000 implantations et de plus d’un million d’agents avec pour objectif d’assurer l’élévation du niveau général et de garantir la justice sociale.  Or, certains services publics sont dispersés territorialement, rendant difficile pour les usagers, notamment dans les territoires ruraux, l’accès à certaines démarches.

 

Face à ce constat, il est apparu nécessaire au ministère de l’Education nationale de structurer, à titre expérimental et avec plusieurs départements ministériels (enseignement supérieur, agriculture, armées, solidarité, santé, travail, emploi et insertion…), des espaces intitulés « Etablissements de services » afin de développer leur présence sur le territoire et les différentes offres de services à leur public.

Les objectifs

Cette démarche repose sur trois objectifs majeurs :

  • utiliser les établissements (collège ou lycée) pour offrir, à la fois aux élèves, aux jeunes non scolarisés, aux parents, aux personnels de l’Education nationale et aux usagers, des services de l’Education nationale et de ses partenaires engagés sur des enjeux éducatifs ou de formation (autres administrations, collectivités, opérateurs publics, associations, etc.), sur un même espace qui serait accessible à des visiteurs extérieurs ;
  • « territorialiser » l’action publique en matière d’éducation et de formation et construire une offre intégrée pour répondre aux besoins des usagers sur un périmètre géographique plus large que celui de leur seul ressort scolaire ;
  • proposer plusieurs offres de services : accompagnement des décrocheurs et identification de stages, développement de l’engagement citoyen, offre  médico-sociale, aides au transport et au logement, ouverture sur l’entreprise, accompagnement à l’insertion professionnelle… 

Les modalités de l’opération 

Ce projet interministériel est financé à hauteur de 6 M€ sur les crédits du programme d'investissements d'avenir (PIA 3). Il est obligatoire pour les candidats de proposer des projets cofinancés à hauteur de 40% du budget prévisionnel, notamment par les collectivités territoriales.

 

L’ensemble des modalités du projet figurent dans le cahier des charges ci-joint, également consultable  avec l’ensemble du dossier de candidature, en suivant le lien suivant :

https://cdcinvestissementsdavenir.achatpublic.com/sdm/ent/gen/ent_detail.do?PCSLID=CSL_2020_OtGcW2LF_u

 

Publié dans Actualités diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article