Campus des métiers et des qualifications : liste des labellisés

Publié le par Contrat Apprentissage

Un arrêté du 25 août 2020 fixant la liste des campus des métiers et des qualifications labellisés conformément aux dispositions de l'arrêté du 26 septembre 2019 relatif au cahier des charges national pour l'obtention ou le renouvellement du label « campus des métiers et des qualifications » est paru au Journal officiel du 6 octobre.

Pour rappel :

Le label Campus des métiers et des qualifications permet d'identifier, sur un territoire donné, un réseau d'acteurs qui interviennent en partenariat pour développer une large gamme de formations professionnelles, technologiques et générales, relevant de l'enseignement secondaire et de l'enseignement supérieur, ainsi que de la formation initiale ou continue, qui sont centrées sur des filières spécifiques et sur un secteur d'activité correspondant à un enjeu économique national ou régional.

 

Un pôle de formation en synergie avec les politiques territoriales de développement économique 

Les Campus des métiers et des qualifications contribuent à soutenir, par la formation, les politiques territoriales de développement économique et social. Leur dynamique doit faciliter l'insertion des jeunes dans l'emploi. Ils peuvent en outre s'inscrire dans une synergie avec les pôles de compétitivités régionaux.

C'est pour répondre à ces enjeux que les collectivités régionales sont associées dès la conception du campus.

Les campus des métiers regroupent des acteurs de la formation professionnelle autour d'une filière économique. Ils peuvent rechercher des synergies entre des lycées professionnels et polyvalents, des centres de formation des apprentis, des organismes de formation, des établissements d'enseignement supérieur, des laboratoires de recherche ainsi que des entreprises. Regroupant en un même lieu et/ou en réseau des établissements d'enseignement secondaire et d'enseignement supérieur, il associe, au sein d'un partenariat renforcé, des entreprises, des laboratoires de recherche et des associations à caractère sportif et culturel. Il comprend au moins un établissement public local d'enseignement.

Ils sont construits autour d'un secteur d'activité d'excellence correspondant à enjeu économique national ou régional soutenu par la collectivité et les entreprises (pôles de compétitivités, développement de nouvelles filières industrielles...) : aéronautique, bâtiment et travaux publics, énergies nouvelles, numérique, métallurgie, etc.

Ils proposent aux jeunes des pôles d'excellence offrant une gamme de formations générales, technologiques et professionnelles jusqu'au plus haut niveau, dans un champ d'activités d'avenir. Ils permettront aux entreprises d'embaucher des salariés bien formés et favoriseront le développement économique régional et l'insertion professionnelle des jeunes.

Il se dote d'équipements résidentiels et soutient la vie associative afin de créer un climat propice à une dynamique de formation durable.

Les Campus des métiers et des qualifications proposent des filières de formation en lien avec la politique de redressement productif :

  • filières créatrices d'emploi, telles que celles de l'industrie, du bâtiment et des travaux publics, des industries graphiques, de l'énergie, du numérique, mais aussi de l'hôtellerie-restauration et d'autres secteurs des services
  • filières d'avenir, en lien notamment avec les technologies génériques, dont le numérique, la santé et l'économie du vivant, la transition énergétique ou la sécurisation des informations et des transactions

Les liens privilégiés avec les entreprises locales facilitent l'accueil des élèves pour leur formation en entreprise et la formation continue des salariés. Ils favorisent également la réalisation de prototypes, en mettant des plateaux techniques à disposition du campus. C'est un lieu propice à l'innovation technologique sous toutes ses formes et aux transferts de compétences.

Afin de favoriser les parcours des élèves jusqu'aux diplômes de l'enseignement supérieur, les Campus des métiers et des qualifications facilitent la mixité des parcours, permettant aux jeunes d'adopter différents statuts tout au long de leur formation : scolaire, apprentissage, voire stagiaire de la formation professionnelle. Ils jouent également un rôle important en matière d'information sur les possibilités offertes par la validation des acquis de l'expérience (VAE). Ainsi les Campus des métiers et des qualifications peuvent comporter des centres de formation d'apprentis (CFA) et des organismes de formation continue. Parmi les objectifs des Campus figure le développement de la dimension internationale de leurs formations.

Ces campus participent ainsi au redressement productif, au développement économique des territoires et à la compétitivité des nouvelles filières industrielles en mobilisant les établissements d'enseignement professionnel et technologique.

Le campus, lieu de formation et d'innovation au plus près des entreprises

65% des écoliers, une fois diplômés, pratiqueront des métiers qui ne sont pas encore inventés

Les Campus des métiers et des qualifications portent l'ambition de proposer aux jeunes les meilleurs parcours de formation réunis au sein d'un Campus.

Apporter par la formation une réponse à un besoin en emplois et en compétences dans une filière, telle est la raison d'être d'un Campus. Il réunit pour cela, à l'échelle d'une région :

  •     des établissements scolaires (lycées généraux, technologiques et professionnels) ;
  •     des établissements d'enseignement supérieur (universités, écoles, etc.) ;
  •     des centres de formation d'apprentis (CFA) ;
  •     des organismes de formation initiale ou continue (Greta, etc.) ;
  •     des laboratoires de recherche ;
  •     des entreprises ;
  •     des associations.

Finalement, un projet de Campus repose toujours sur un triptyque :

  1.     Soutenir le développement d'une filière porteuse d'avenir ;
  2.     Maintenir des compétences dans un territoire ;
  3.     Améliorer l'excellence de la formation.

Un Campus des métiers et des qualifications est un réseau qui fédère les acteurs d'une filière économique d'avenir.

L'enjeu est donc aujourd'hui de créer, en lien étroit avec les régions, des Campus d'excellence, fédérateurs et puissants, dans tous les territoires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article