Une aide financière liée au contrat de génération pour favoriser l’emploi des jeunes et des séniors

Publié le par contrat apprentissage

inciter les entreprises de – de 300 salariés à l’embauche d’un jeune

et le maintien ou l’embauche d’un sénior

Pour en bénéficier, rien de plus simple :

• L’entreprise embauche en contrat à durée indéterminée un jeune de moins de 26 ans au 1er jour de l’exécution de son contrat (ou de moins de 30 ans pour les jeunes reconnus comme travailleurs handicapés) ;

et

• l’entreprise maintient dans l’emploi un senior de 57 ans ou plus (ou de 55 ans ou plus pour les salariés reconnus comme travailleurs handicapés)

L’aide de l'Etat versée au titre du contrat de génération : c’est 4.000€ par an pendant trois ans, soit un soutien financier d’un montant total de 12.000 €.

OU si l’entreprise recrute un senior de 55 ans et plus dans les 6 mois au minimum avant le 1er jour de l’exécution du contrat de travail du jeune.

Dans ce cas : Le double recrutement d’un jeune et d’un senior, l’aide est portée à 8000 euros par an, soit un soutien financier d’un montant total de 24 000 €.

Formulaire de demande de l’aide : ici

Des aides financières du Conseil régional de Franche-Comté viennent

en complément des aides de l’Etat

Aide de base :

1000 € par an pour chaque personne composant le binôme sur une durée maximale de 3 ans. Cette aide est versée proportionnellement au temps de travail de chacune des personnes composant le binôme sur la période au regard d’un temps plein (une attestation de temps de travail doit être délivrée annuellement par l’employeur pour permettre le calcul et le versement de l’aide régionale due)

Bonifications supplémentaires :

pour aménager le temps de travail du sénior pour dégager du temps hors production aux fins de transmettre les compétences et connaissances (aide au tutorat de 1000 €/an pdt 3 ans, ingénierie de 2000 €)

Commenter cet article