L’apprentissage, c’est simple et accessible

Publié le par contrat apprentissage

4 étapes faciles et rapides

1. Pour établir le profil de son futur apprenti ou transmettre son annonce de poste, l’employeur prend contact :
- avec le centre de formation d’apprentis (CFA) dont la formation correspond à son besoin ;
- avec sa chambre consulaire : chambre de commerce et d’industrie / chambre des métiers et de l’artisanat / chambre d’agriculture ;
- avec Pôle emploi ;
- avec les universités locales ou le rectorat de l’enseignement supérieur en se connectant au portail de l’alternance pour déposer son annonce.

2. L’employeur sélectionne son candidat, en lien le cas échéant, avec le service public de l’emploi.
Il reçoit des CV du CFA et il convoque le candidat retenu.

3. Il établit le contrat et il le signe avec l’apprenti (et ses parents s’il est mineur).

4. Il fait viser le contrat par le CFA et en demande l’enregistrement auprès de la chambre consulaire.

L’employeur bénéficie de l’accompagnement du CFA et de la chambre consulaire dont il dépend territorialement, mais également des services de l’Etat (Direccte), tant pour la conclusion du contrat d’apprentissage que pour sa gestion courante.

C’est un contrat conclu à l’aide d’un formulaire (Cerfa) qui, pour être valide, doit être enregistré par la chambre consulaire. Préalablement, le contrat doit être visé par le CFA. Cet enregistrement – qui ne donne lieu à aucun frais - doit être fait au plus tard dans les cinq jours ouvrables qui suivent le début d’exécution du travail.

Commenter cet article